Skip to main content

Les TableTop RPG en 2021

Après des innovations fulgurantes, on voit des mécaniques de RPG dans de plus en plus de jeux.

Donner au joueur la sensation d'être son personnage et de faire des choix dans son gameplay est un élément d’immersion supplémentaire qui s'intègre dans de plus en plus de jeux, de genres.

Mais les ajouts de mécaniques existantes suffisent pour provoquer le désir de progression chez un joueur et on ne voit aujourd'hui plus de nouveauté du RPG qui rafraîchit la scène.
Le dernier en date qui a marqué les joueurs et la communauté professionnelle est "Zelda : Breath Of The Wild" et elle n'est qu'une séquelle d'un jeu déjà connu, dont les mécaniques ont été rodé en 2d comme en 3d.
L’évolution n'est pas sur la partie RPG du jeu vidéo mais plutôt dans la liberté de déplacement, dans la construction du monde et dans la qualité graphique des effets et animations.

Mais ces mécaniques de jeux proviennent d'un parent commun. En retraçant la généalogie du rpg, on fini par trouver les base de règles qui régissent des jeux de rôles papier (TTRPG "TableTop Role Playing Game")

Il existe en fait des dizaines de jeux de rôles papier différents, tous servis avec un livre de règles (parfois en ligne) qui permettent de régir les parties différemment, avec d'autres histoires, d'autres mondes. Le plus connu d'entre eux est édité par Wizards of the Coast depuis 1997 mais existe depuis 1974 : "Dungeons & Dragons".

image-1621513410390.jpg

Mais il y en a pour tous les goûts : CyberPunk, Médiéval, Moderne, Western... on ne compte plus les différentes éditions qui couvre toutes les époques.

Dans un jeu TTRPG , on trouve un joueur qui prendra le rôle du "maître de jeu" et d'autres qui prennent le rôle de "personnages joueurs".
Le maître de jeu est chargé de responsabilités plus lourdes que le joueur mais est au centre de la partie : il prépare la prochaine session de jeu en avance, révise les personnage non joueurs qu'il va devoir imiter et anticipe les prochaines heures de jeu. Il est au courant de l'histoire et de son dénouement, son but est d'emmener les joueurs jusqu’à la fin du scénario en leur laissant explorer les possibilités que le MJ leur donne, découvrir les secrets d'eux même et doit leur faire sentir l'importance de leur personnage et de leur histoire. Chaque MJ a sa propre manière de raconter une histoire, d'aranger le jeu en faveur ou non des joueurs...

Les personnages joueurs ont une feuille de personnage qu'ils doivent remplir avec attention, ils n'ont ensuite que à jouer à l'histoire que le maître du jeu leur a préparé. Les personnages répondent, comme dans tout RPG, à des mécaniques d'évolution de personnage. Ainsi on construit son personnage soi-même en faisant des choix dans les pléthores de possibilités de personnalisation. Ce sont eux qui font les choix de leurs personnages, qui décident de leurs réponses, de leur personnalité et de leurs gestes

Certains utilisent même des règles et mondes inventés de toute pièce pour satisfaire leurs envies d'aventure, le jeu réside sur une base de commun accord sur les régles entre le maître et les joueurs, ainsi on voit souvent des régles enquiquinantes sauter, des personnalisation esthethique plaisante ou en accord avec ce que le joueur s'imagine. C'est un jeu qui se veux uniquement limité par l'imagination de ses joueurs et des régles qu'ils sont prêts a accepter, chaque partie se vie differement, même sur une même edition voir un même scénario.

En cette année 2020, le site roll20.net, un site qui permet de créer un plateau de jeu, a enregistré le plus grand nombre d'inscrits de son histoire. Sur Roll20, un maître du jeu crée ou achète un campagne, il y crée/importe ses cartes, ses personnages et ses documents et invite ensuite ses joueurs à se joindre à la partie.
On voit de plus en plus de plateforme comme celle ci se développer mais Roll20 est la plus stable et offre le plus de fonctionnalités: gestion de "feuille personnage" pour les éditions les plus connues de TTRPG, tchat vidéo, outil de lancé de dé, on peut même ajouter des scripts à sa parties avec la library underscore.js pour une personnalisation complète grâce à son code open-source...


image-1621515575809.pngExemple de partie de roll20, vision d'un MJ

D'autres exemples tels que Rolisteam, VirtualTableTop ou Obsidianportal sont des interfaces du même types mais manque de quelques fonctionnalités pour avoir le même succès.

Mais d'autres plateformes voient le jour comme TalesSpire: un moteur prometteur qui permet de créer un décor de toute pièce en 3D pour former une espèce de petit jeu vidéo qui garde les sensations du TTRPG. Si le temps et le prix ne vous manquent pas, c'est un outil qu'il faut garder à l'œil.

En effet, la recrudescence des RPG dans d'autres types de médias (séries, jeux vidéos, musique) ont décomplexé cet univers.
C'est devenu un média d'échange et de loisir qui laisse de bon souvenirs à tous ceux qui ont sauté le pas et ont osé s'investir dans un personnage.
Ainsi on voit une démocratisation de la pratique, d'autant plus durant le confinement où le temps ne manque pas pour s'investir. Les plateformes en ligne s'intègrent dans les navigateurs

On revient donc aux éléments fondateurs du RPG (role playing game) :
- Création d'un personnage à son image, son envie
- Jouer à travers lui, subir les conséquences mais aussi les bénéfice de ses actes
- Jouer au sens de l'acteur qui joue un rôle, permet des pépites d'improvisation qui nous rendent immergés dans le monde
- Étant un jeu entre amis, l'amusement est le maître mot. Une frustration pourra souvent être corrigée par le maître du jeu grâce à une récompense, une implication supplémentaire dans l'histoire ou bien une discussion sensée pour apaiser les esprits.

Maintenant on voit même des jeux dits 'AAA' qui reprennent les règles, principes et monde d'une édition de donjon et dragon.

 On redécouvre le lien social à travers le jeu. On trouve un intérêt à partir à l'aventure avec certaines personnes, parfois des étrangers. On sors des stéréotypes, on s'ouvre a l'inconnu, et on trouve un divertissement dans le jeu ou dans le spectacle qu'offrent certains vidéastes.

Tout ça de chez soi, ne vous en privez pas et trouvez une équipe !