INKSCAPE : Le logiciel de dessin vectoriel libre.

Découvrir Inkscape, pour créer des dessins, des affiches et du contenu oueb ! Pour plus de détails retrouvez tous les tutos de la communauté du logiciel sur leur site officiel : https://inkscape.org/fr/apprendre/

Les différents menus d'Inkscape

À la première utilisation, Inkscape peut paraître intimidant : il y a des boutons partout ! Pas de panique. Vous n'avez aucunement besoin de savoir à quoi sert chacun des boutons pour vous servir d'Inkscape.

Cet article vous présentera les différents menus de l'interface d'Inkscape. Il est possible que votre affichage soit un peu différent de celui présenté ici mais vous devriez retrouver vos petits aisément. À noter : dans le menu Affichage, en haut, j'ai sélectionné le mode Large que je trouve plus agréable pour travailler.

Voici d'abord un schéma coloré pour vous aider à vous repérer et faire la différence entres les menus :

image.png

Voyons maintenant l'utilité de ces espaces un par un. Veuillez noter que je n'utiliserai pas les noms officiels de ces menus mais plutôt des noms intuitifs et adéquats.



Le Menu Principal

image.png

Situé en haut à gauche, il s'agit du menu classique présent dans la plupart des logiciels, qui vous permettra par exemple d'enregistrer les fichiers, d'ouvrir les préférences, et d'accéder à toutes les fonctionnalités du logiciel.

Voici un aperçu des différents menus :



L'Espace de Travail

image.png

Situé au centre de l'interface, il s'agit de votre table à dessin.

Pas grand chose à raconter ici, même si vous y passerez la plupart du temps !



La Barre d'Outils

image.png

Située à gauche de l'interface, la Barre d'outils vous permet de sélectionner en un clic l'outil que vous souhaitez utiliser : sélection, dessin d'un rectangle, texte, règles, etc...

En général, après avoir sélectionné un outil, votre prochaine action aura lieu sur l'Espace de travail.



Le Menu d'Édition Rapide

image.png

Situé au dessus de l'Espace de travail, ce menu change en fonction de l'Objet que vous avez sélectionné. Il permet d'éditer l'objet rapidement, en fonction de son type.

Si l'objet sélectionné est un rectangle, par exemple, il permettra de modifier sa position, sa taille, le rayon de ses angles.

Si l'objet sélectionné est un texte, il permettra de changer sa police, son alignement, sa taille.

C'est notamment via ce menu que vous repositionnerez vos éléments, si vous souhaitez indiquer le placement via des chiffres plutôt qu'à la souris.



Le Menu Couleurs

image.png

Situé en bas de l'interface, le Menu couleurs permet de modifier rapidement la couleur de l'objet sélectionné, ainsi que son contour et sa transparence.



Le Menu Contextuel

image.png

Il s'agît du menu le moins intuitif, qui nécessite un peu de temps avant d'appréhender. La première fois que vous utiliserez Inkscape, il se peut même qu'il ne soit pas encore affiché. Il est situé à droite de l'Espace de travail.

Dans Inkscape, un certain nombre d'outils spécifiques sont considérés comme de petits modules autonomes, par exemple le système d'alignement, la modification d'un texte, l'édition du contour d'un objet, l'export au format PNG...

Même si les Menu d'édition rapide et le Menu couleur vous permettent d'éditer rapidement les objets, vous aurez parfois besoin d'agir plus précisément sur certains paramètres. Pour ce faire il faudra commencer par ouvrir l'interface spécifique qui vous intéresse, via le Menu principal, ce qui affichera cette interface dans le Menu contextuel.

Dans l'exemple ci-dessus, c'est l'interface de modification des calques que j'ai affichée, à laquelle on accède via Calques > Calques... . L'interface présentée ici me permet d'ajouter ou supprimer des calques facilement. Il est également possible d'utiliser la souris pour réarranger les calques, ce qui est moins fastidieux qu'en utilisant le Menu principal.

À droite, vous pourrez naviguer entre les différents menus contextuels ouverts en cliquant sur leur noms, dans l'exemple ci-dessus on peut par exemple voir que le menu Exporter au format PNG est accessible en un clic.

La petite flèche grise à côté du nom du menu contextuel permet de le minimiser, la petite croix grise permet de le fermer.



Le Menu Raccourcis

image.png

Si vous utilisez l'affichage par défaut, ce menu sera scindé en deux, si vous utilisez le l'affichage Large, il sera regroupé tout à droite de l'interface.

Il permet d'effectuer des actions générales en un clic, par exemple créer un nouveau document, copier un objet, ou ouvrir un menu contextuel.

Je m'en sers personnellement assez peu, car la plupart des actions qu'il propose sont également accessibles via des raccourcis clavier. Il permet cependant d'activer et désactiver le magnétisme, ce qui est souvent nécessaire.



Ce qui conclut la présentation de l'interface d'Inkscape.

Celle-ci est assez chargée, mais il n'est pas nécessaire de tout connaître pour s'en servir : on se familiarise peu à peu avec les fonctionnalités au fur et à mesure de son apprentissage.

La flèche de sélection

C'est l'outil principal d'Inkscape ! La flèche de sélection permet d'attraper les objets, de les déplacer, de les redimensionner et de les faire pivoter.

Il s'agît de l'outil le plus en haut de la barre d'outil, par défaut associé au raccourci clavier F1.

image.png

Lorsque que vous cliquez sur un objet, celui-ci est sélectionné, et de petites poignées apparaissent autour de lui. En cliquant à nouveau dessus, ces poignées changent.

image.png

Lorsqu'un objet est sélectionné, cliquer dessus et déplacer la souris en maintenant le clic gauche permet de le déplacer.

Les poignées vers l'extérieur permettent de redimensionner l'objet.

Maintenir la touche maj en redimensionnant l'objet permet de le redimensionner de manière symétrique.

Maintenir la touche ctrl en redimensionnant l'objet permet de le redimensionner de manière proportionnelle.

Les poignées aux angles en cercle autour de l'objet permettent de faire pivoter l'objet.

Maintenir la touche ctrl en faisant pivoter l'objet permet de faire des pas de 30°.

Les poignées sur les côtés en cercle autour de l'objet permettent de déformer l'objet.



Lorsque l'on sélectionne un objet avec la flèche de sélection, le menu d'édition rapide permet de modifier rapidement les dimension, de changer la profondeur de l'objet, de les inverser ou les faire pivoter de 90°.

image.png

Carrés & Ronds

Inkscape propose deux outils pratiques pour dessiner des rectangles et des ellipses.

image.png

En fonction de votre PC, il est possible que les deux icônes qui permettent de sélectionner chacun de ces outils soient situées au même endroit. Il faudra alors laisser votre clic gauche appuyé sur l'icône visible ( icône de sélection de l'outil rectangle par exemple ) pour changer d'outil.



L'outil rectangle vous permet d'obtenir un rectangle par cliquer-glisser. Maintenir la touche ctrl appuyée pendant l'opération facilitera la réalisation d'un carré. Maintenir la touche maj enfoncée pendant l'opération centrera le carré autour du point de départ.

Une fois le rectangle ajouté, il est possible de modifier l'arrondis des coins à l'aide de la poignée ronde située sur son contour.

Le menu d'édition rapide permet de modifier la largeur et la hauteur du rectangle, ainsi que l'arrondi horizontal et l'arrondi vertical des coins.

image.png



L'outil ellipse vous permet d’obtenir une ellipse par cliquer-glisser. Maintenir la touche ctrl appuyée pendant l'opération facilitera la réalisation d'un cercle. Maintenir la touche maj enfoncée pendant l'opération centrera l'ellipse autour du point de départ.

Une fois l'ellipse ajoutée, il est possible de modifier la portion angulaire qui sera remplie, comme dans le cas d'un camembert, à l'aide de la poignée ronde située sur son contour.

Le menu d'édition rapide permet de modifier la largeur et la hauteur de l'ellipse, ainsi que les angles de début et de fin du remplissage.

image.png


Veuillez noter que les rectangles et les ellipses sont des chemins particuliers, qui n'ont pas de poignées par défaut. Il faudra utiliser Chemin > Objet en chemin... pour leur en rajouter. Vous n'aurez alors plus accès au menu d'édition rapide associé, mais à celui d'un chemin générique. Plus d'informations à ce propos dans l'article sur les Objets et les Chemins.

Travailler avec précision

L'un des intérêts principaux des logiciels vectoriels est qu'ils permettent de travailler avec une précision absolue. Du fait que les formes dessinées soient stockées à l'aide de coordonnées, il est possible d'indiquer celles-ci avec n'importe quel degré de précision. Même au millionième de mm .

Pour travailler avec précision, nous ne travaillons pas à la souris, mais nous tapons les coordonnées au clavier, à l'aide du menu d'édition rapide.

Par exemple, pour créer le fond d'une affiche A4, je créé un rectangle n'importe où sur mon espace de travail, puis je reprends la flèche de sélection afin d'afficher le menu d'édition rapide des Objets. Afin de couvrir exactement la taille de ma page, j'indique une origine de [ 0, 0 ], une largeur de 210 et une hauteur de 297, ce qui correspond à la taille d'une feuille A4 :

image.png



Bonne nouvelle, vous pouvez effectuer des opérations mathématiques directement dans les boîtes, ce qui est pratique pour certaines opérations.

Par exemple, pour ne couvrir que la moitié de la feuille A4 :

image.png



Cette méthode est pratique pour créer des bordures, notamment autour des titres. Lorsque vous aurez tapé votre texte, et choisi votre police, vous pourrez alors trouver la taille de votre titre. Il vous est alors possible de copier, par exemple, sa largeur. Pour créer un cadre avec des marges de 15 millimètres, vous pourrez créer un rectangle, puis, en guise de largeur, coller la largeur de votre titre et rajouter 30 millimètres. Votre cadre fera donc exactement la taille de votre titre plus 30 mm.

Régler son espace de travail

Par défaut, lorsque vous ouvrez un nouveau document dans Inkscape, celui-ci vous présente une feuille A4 vierge.

Si vous souhaitez travailler sur un autre format papier, ou travailler pour des éléments graphiques qui seront affichés à l'écran, il vous faudra commencer par modifier quelques paramètres afin de pouvoir travailler avec aisance.

Ces réglages sont accessibles depuis le menu Fichier > Propriétés du document ( également accessible via le raccourci clavier ctrl + maj + D ) .

La première chose à modifier dépend de la destination de votre image. Si elle a vocation à être imprimée, il est préférable d'utiliser les millimètres comme unité de référence. Si elle a vocation à être visionnée sur un écran, par exemple sur un site web ou un jeu vidéo, il vaut mieux sélectionner le pixel comme unité de référence.

Ce réglage se fait en modifiant les boîtes suivantes :